C’est toute l’ambiguïté du marché des apps mobiles, d’un côté on nous annonce que le marché va devenir l’un des plus importants dans un proche avenir, de l’autre on nous révèle que 8 apps sur 10 ne sont plus utilisées au bout de 3 mois…

La consommation des données et des applications sur les smartphones et tablettes n’est pas prête de s’interrompre, au contraire elle ne cesse de s’accélérer. Sauf apparition d’une technologie révolutionnaire (on l’a vu avec l’IPad), si les technologies intégrées à ces équipements continuent de progresser, nous allons pendant longtemps encore conserver un smartphone dans notre main ou notre poche !

chaussure Chaussures 2017 Basket Mode Homme Running de sport Surtout que l’offre est alléchante, tout comme les modèles économiques qui favorisent le premium et les premiers usages gratuits. Selon Statista, en mars 2017 les plateformes disposaient de :

  • Apple App Store : 2,2 millions d’apps disponibles ;
  • Google Play : 2,8 millions ;
  • Amazon App Store : 600.000 ;
  • Windows Phone Store : 669.000.

1Combien installons-nous d’applications mobiles ?

Corolaire de ce succès, nous utilisons tous des apps, des applications mobiles, que nous téléchargeons sur les plateformes de type App Store. Sans compter les apps pré-installées et livrées dans le package du smartphone, selon Pew Research Center, nous installons :

2Combien conservons-nous d’applications mobiles ?

Installer une application ne signifie pas que nous allons l’utiliser. Au contraire, le modèle économique freemium des apps - installer gratuitement et payer plus tard si vous continuez de l’utiliser – favorise le téléchargement, mais surtout pas la fidélité. Ainsi, 29,1% des applications Android et 25,5% des applications iOS ne seraient plus utilisées le jour même de leur installation, selon AppsFlyer.

Puis les usages continuent de chuter, selon une étude de Localytics :

  • 60% d’abandon (churn) à la fin du premier mois ;
  • 75% à la fin du second mois ;
  • 80% à la fin du troisième mois.

3Combien utilisons-nous d’applications mobiles ?

Les chiffres ci-dessus concernent la rétention des apps, mais pas leur usage. L’étude Localytics révèle qu’à la fin d’une période de 30 jours, seules 3,2% des applications iOS et 3,3% des applications Android sont encore utilisées activement.

Le volume des applications téléchargées sur les mobiles n’est pas corrélé à leurs usages. Ce n’est cependant pas une surprise, utilisateurs de smartphones nous consommons toujours les mêmes applications, principalement de réseaux sociaux, de médias et de loisirs.

Selon App Annie, nous utilisons en moyenne :

  • 9 applications par jour ;
  • 30 applications par mois.

4Combien de temps passons-nous sur les applications mobiles ?

Chaussures adidas Ease Baskets Homme Adi 5w5xfIrTq

Un Américain aurait passé en 2017 en moyenne 2 heures 25 par jour sur des applications mobiles, selon une étude Mary Meeker, en progression de près de 20% d’une année sur l’autre. Mais là encore toutes les apps ne sont pas à égalité. D’ailleurs, nous passerions 85% de notre temps sur les applications natives livrées avec nos équipements.

Pour résumer, une véritable guerre se déroule sous nos yeux, et avec notre consentement de consommateur, sur les applications mobiles. Car si l’on connecte ensemble toutes ces données, il apparaît que seulement 5 applications choisies par les utilisateurs tournent régulièrement sur nos smartphones. Lesquelles ?

En dehors des applications professionnelles d’entreprises qui s’imposent individuellement, seule une poignée d’applications sortent du lot, que l’on reconnaitra par leur origine : YouTube, Netflix, Facebook, Google, Apple, Amazon, Yahoo, eBay, et Microsoft. Par leurs usages : email, messagerie instantanée, navigation, et shopping. Ainsi qu’aux US : WhatsApp, Line, KakaoTalk, et WeChat. Sans oublier quelques jeux…

AUCUN COMMENTAIRE